Historique

 

Histoire de l'afixe  du Fond de la Mignardise

 

Lorsque j'étais gamin encore en courte culotte, je fus très impressionné par les deux Bouviers des Flandres de mes voisins.  Ils m'ont mené la vie dure... mes ballons ne résistaient pas longtemps à leurs robustes mâchoires, quand ils passèrent au dessus de la haie, ce qui ne m'empêchait pas d'adorer ces « gros nounours ».  Dès que je fus assez grand pour m'occuper d'eux, j'ai pu les promener et les nourrir...

Je me souviens avoir dit à mes parents, que lorsque je serais propriétaire d'une maison avec jardin, je m'offrirais un Bouvier des Flandres.

c'est au moi de janvier 1999 que mon rêve s'est réalisé et j'ai acquis « Yole de la Génésis » dite Shana.

Le nom de mon affixe Fond de la Mignardise est issu de mon métier. Je suis traiteur sous le nom « Moulin des Mignardises ». J'ai longuement réfléchi car l'élevage d'animaux et Horeca ce n'est pas du tout compatible. C'est pourquoi j'ai aménagé, avec mon grand-père, une partie du fond de mon jardin pour faire un chenil puis deux, puis trois.... C'est la raison pour laquelle l'élevage s'appelle Fond de la Mignardise.

 

L'élevage du Fond de la Mignardise se fera un devoir de répondre à toutes les questions qui pourraient vous guider vers un choix judicieux

Historique du Bouvier des Flandres

 

Origines

Le Bouvier des Flandres, comme son nom l'indique, est originaire des Flandres, tant belges que françaises, aucune frontière naturelle ne séparant ces deux contrées.

Aptitudes

A l'origine, le Bouvier des Flandres était employé comme conducteur de troupeaux de bovins, comme chien de trait et comme chien de baratte. La modernisation de l'équipement des fermes a modifié l'utilisation première et de nos jours, le Bouvier des Flandres sert surtout de chien de garde pour la propriété et la ferme, de chien de défense et de police. Ses aptitudes physiques et morales, ses grandes qualités olfactives, d'initiative et d'intelligence permettent de l'utiliser comme chien de pistage, de liaison ou de contre braconnage.

Caractères généraux

Bréviligne, le corps court et trapu posé sur des membres forts et bien musclés donne une impression de puissance, mais sans lourdeur dans son ensemble.

Le Bouvier des Flandres, par le feu de son regard, révèle l'intelligence, l'énergie et l'audace. Caractère calme et raisonné de sage hardi

Qualités morales

Cette race a acquis à juste titre une grande réputation de calme et de sûreté. Des générations d'utilisateurs ont forgé cette force de caractère. Le Bouvier a parfaitement su s'adapter à la vie citadine.

Il est devenu un compagnon idéal pour la famille, stable, sociable. C'est un ami doux et patient avec les enfants.

D'une fidélité légendaire, posé à la maison, il est vigilant au jardin, et son devoir de protection sera fait avec calme mais fermeté.

Couleurs

 Toutes les teintes du noir au gris, ondé ou marbré. Il peut apparaître une jolie petite tache blanche sur la poitrine. Trop de blanc ou de brun chocolat n'est pas, généralement admis dans les concours.

Taille

62 à 68 cm pour le mâle (hauteur du garrot);   

59 à 65 cm pour la femelle (hauteur du garrot).  

Poids

Chien mâle: 35 à 40 kg;   

La femelle: de 27 à 35 kg.  

Qualités

Présente une grande disposition pour le dressage;   

Chien de garde impressionnant;   

Fidèle à la famille de ses maîtres;   

Digne de confiance;   

Ne perd pas ses poils;

Caractère agréable et enjoué.  

À prendre en  considération avant l'achat d`un Bouvier

Le Bouvier des Flandres  est un chien de grande taille qui a besoin d'espace et d'exercice régulier, ce n'est pas du tout un chien d'appartement.   

La toison épaisse de l'animal requiert un entretien régulier, les amateurs de Bouviers considèrent cela comme un plus.   

Le Bouvier développe un attachement profond envers ses maîtres et leurs proches, réciproquement, ses maîtres doivent avoir la disponibilité pour donner à l'animal le contact suivi dont il a un besoin certain.

 

Selon la loi belge du 14/08/86 et l'A.R. du 17/05/01 il est défendu de couper les oreilles des chiens à partir du 1° octobre 2001. Les queues c'est depuis 1 janvier 2006

Il s'en suit qu'il est interdit de participer à des expositions, expertises ou concours avec un chien dont les oreilles ont été coupées, quel que soit le pays où l'intervention a été pratiquée et quelle que soit la nationalité du propriétaire du chien.

L'interdiction n'est pas applicable aux chiens dont les oreilles ont été coupées avant cette date, à condition de pouvoir en produire la preuve.

 

 

 

 

Web Creations

Copyright © 2010 Elevage du Fond Mignardise. Tous droits réservés.
didier.mignacca@skynet.be